Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Menu

Entre ciel, mer et terres : l'île monastique de Lérins (Ve-XXe siècle)

Fondé par Honorat au début du Ve siècle, Lérins est l'un des tout premiers monastères dont on ait trace pour l'Occident. Ce "désert-île" abrite alors des ascètes qui s'orientent progressivement vers la vie commune. Le succès de ce type d'expérience et de la spiritualité lérinienne fait de l'île un haut lieu du monachisme, rayonnant, dans le haut Moyen Age, en Gaule et dans toute l'Europe.

Collectif, Auteur : Alain Bottaro, avec la contribution de Germain Butaud, Cécile Caby, Yann Codou

Fondé par Honorat au début du Ve siècle, Lérins est l'un des tout premiers monastères dont on ait trace pour l'Occident. Ce "désert-île" abrite alors des ascètes qui s'orientent progressivement vers la vie commune. Le succès de ce type d'expérience et de la spiritualité lérinienne fait de l'île un haut lieu du monachisme, rayonnant, dans le haut Moyen Age, en Gaule et dans toute l'Europe. En 1869, l'installation d'une communauté cistercienne marque le retour du clergé régulier sur l'île. En décryptant les textes anciens ainsi que les premières représentations iconographiques, en interprétant le paysage monumental de l'île et ses vestiges récemment révélés par l'archéologie, cet ouvrage retrace l'histoire de l'île Saint-Honorat de Lérins, dont la vocation religieuse inscrite dans la longue durée constitue un cas exceptionnel dans l'histoire du monachisme.

Mots-clés associés :