Page d'accueilCERCCISBibliographieRevue - PublicationsAssociationTéléchargerNous aiderLiensLanguesPlan du site

CERCCIS:

Historique

Bibliothèque

Fonds déposés

Bibliothèque numérique

Documentation

Journée de culture cistercienne

Liens

Général:

Page d'accueil

Avec saint Benoît et les pères cisterciens

Blog Benoît-Cistercien

Nous contacter

Section cistercienne de l'abbaye N-D des Dombes

Au moment de la dispersion de la communauté (août 2001), les livres des sections monastique et cistercienne des Dombes ont été légués à l'abbaye de Cîteaux. Le Cerccis est dépositaire de ce fonds. Plus de 1000 livres de ce fonds ont été catalogués, soit environ les deux tiers (monographies, ouvrages généraux sur les cisterciens, et ouvrages spécialisés souvent hors commerce, revues et dictionnaires, et aussi un fonds d’ouvrages originaux du XVIIe siècle). Ce fonds constitue la base d’une bibliothèque cistercienne, il demande à être actualisé et complété avec les parutions de ces dix dernières années, ce qui est en cours actuellement.

Fonds Robert Thomas

« J’aurais voulu qu’on connaisse et aime beaucoup nos Pères… J’aurais voulu faire goûter ces hommes de l’expérience de Dieu », écrivait Robert Thomas, moine de l’abbaye de Sept-Fons, le 16 février 1987, dans un court texte Au soir de ma vie. Petits recueils de pensées, traductions, livres, collection Pain de Cîteaux (la première série éditée par ses soins est hors commerce), conférences, retraites, cours, cassettes… Robert Thomas a utilisé tous les modes de transmission qu’il pouvait pour faire découvrir au plus grand nombre le trésor des Pères cisterciens. Les Cahiers cisterciens, série Mine d’Or Chercher Dieu à l’école des Pères cisterciens réunissent son expérience de la fréquentation quotidienne des Pères. Toutes ses archives, (notes, carnets de lectio, livres, fichiers, traductions, sermons…) ont été déposées au Cerccis en 2007 et inventoriées à partir du petit ouvrage qu’il avait pris soin de rédiger avant sa mort Autobibliographie, La passion d’un moine (Voix monastiques – Hors série). « J’aurais voulu fonder une bibliothèque cistercienne », écrivait-il dans le même texte cité plus haut. Arccis et Cerccis lui doivent beaucoup, (19 ml d’archives).

Archives Cîteaux 98

L’association « Cîteaux 98 » qui avait été créée pour piloter les événements du neuvième centenaire de la fondation de Cîteaux, en 1998, a déposé toutes ses archives à l’abbaye de Cîteaux. Celles-ci ont été remises au Cerccis et inventoriées : vie de l’association, courriers, bulletins de liaison, revues de presse couvrant toute l’année 1998, colloque, conférences, affiches des différentes expositions et événements, émissions radio et télévision… Ce fonds est la mémoire de cette année riche en manifestations dans un grand nombre d’abbayes cisterciennes, il montre le renouveau de l’esprit de Cîteaux que cette commémoration a provoqué en France et aussi en Europe.

Fonds Marcel Berthier

Marcel Berthier est décédé le 11 janvier 2009. Il a collaboré à de nombreuses revues et a poursuivi pendant de longues années, un travail de recherche sur les cisterciens et notamment sur l’abbaye de Cadouin. En 2007, il a réuni tous ses articles, publiés ou non, et les a remis au Cerccis. Son fonds est classé ainsi : Les moines cisterciens et leurs monastères avec un répertoire des abbayes cisterciennes avant et après la Révolution ; L’Ordre de Cîteaux et l’abbaye de Cadouin.

Fonds d'articles sur les cisterciens

Frère François de Place a donné au Cerccis un important fonds d’articles de revues internationales qu’il a réunis au cours des années 1979-1988. Ces articles scientifiques concernent l’histoire d’abbayes cisterciennes, des biographies, des recherches archéologiques, économiques, architecturales ou littéraires. Ce fonds a été inventorié.

Fonds Eugène Manning

Eugène Manning (moine de l’abbaye N.-D. de Saint-Rémi en Belgique, puis abbé d’Oelenberg, en Alsace) a mené des travaux scientifiques, a rédigé une monumentale Bibliographie générale de l’Ordre cistercien et animé la revue de référence Cîteaux, commentarii cistercienses. Ses archives, sa correspondance sont déposés au centre.

Fonds Henri Rochais

Henri Rochais a été le collaborateur de Dom Jean Leclercq pour l’édition des Œuvres latines de saint Bernard de Clairvaux. Le centre a acquis les ouvrages de son fonds bernardin.

Fonds Marcel Aubert

Marcel Aubert, professeur à l’Ecole des Chartes et membre de l’Institut, proche de Cîteaux, a fait remettre à l’abbaye de Cîteaux, par son testament, les documents préparatoires à la publication de son ouvrage L’architecture cistercienne en France, écrit avec la collaboration de la Marquise de Maillé (1947). L’abbaye de Cîteaux a déposé ces documents au Cerccis. Un donateur a remis au mois de mars, cette année, pour le Cerccis un exemplaire devenu rare de la seconde édition de ce livre en deux tomes.

Fonds René Dubuc

René Dubuc (1905-2002) était un chercheur CNRS, membre de la commission française pour l’étude de l’héraldique. Il a été professeur au Conservatoire National des Arts et Métiers et a particpé aaux commissions de catalographie pour le classement CDU (classification décimale universelle). Il a travaillé avec le Père Eugène Manning, lorsqu’il dirigeait La Documentation Cistercienne. Ses recherches concernent un inventaire rigoureux de l’héraldique cistercienne et ont permis de reconstituer un grand nombre d’armoiries des monastères cisterciens et d’abbés.La Documentation Cistercienne a publié en 1979 un Armorial cistercien représentant un ensemble de 180 cartes postales, réalisées par le Père Maur Cocheril ainsi qu’un descriptif. Le Cerccis possède un exemplaire complet de cette collection ainsi que tous les classeurs de René Dubuc réunissant les travaux de recherche concernant ces abbayes. Ce fonds a été légué par René Dubuc dans son testament à l’abbaye de Cîteaux. Le Cerccis est dépositaire. (7 ml).

Fonds Maur Cocheril

C’est le fonds le plus important déposé au Cerccis par l’abbaye de Port du Salut. Maur Cocheril (1914-1982) était moine à l’abbaye de Port-du-Salut. Il raconte ainsi la naissance de sa passion pour le Portugal et l’Espagne : « Je suis entré au monastère cistercien de Notre Dame de Port-du-Salut à la fin de l’année 1940. Je me suis très vite spécialisé dans la paléographie musicale, spécialement dans les manuscrits du Xe siècle et dans les plus anciens manuscrits de chant cistercien connus. C’est en recherchant ces manuscrits que j’ai fait un premier voyage d’études au Portugal en 1953. C’est au cours de ce premier voyage, après avoir rapidement visité quelques monastères cisterciens portugais, que j’ai constaté que l’histoire de Cîteaux au Portugal était absolument ignorée dans mon Ordre. J’ai pris à ce moment la décision de me consacrer à l’étude de cette histoire. J’ai entrepris toute une série de voyages à partir de 1958. » En 1962, il est entré au CNRS.
En trente ans de recherche, l’œuvre du père Maur Cocheril a abordé des domaines très différents de l’histoire cistercienne : héraldique, architecture, art, chant grégorien avant les cisterciens et leur réforme, les fondations cisterciennes dans la péninsule ibérique... Il a rédigé le Routier des abbayes cisterciennes du Portugal. Il a participé à de nombreuses publications, articles de dictionnaire, revues… L’abbaye d’Alcobaça a été la plus chère à son cœur, avec celle de Cós.
Son fonds réunit tous ses travaux de recherche, sa bibliothèque, une collection de manuscrits médiévaux microfilmés, ses publications, une collection exceptionnelle de photos et de diapositives sur les abbayes cisterciennes du Portugal et d’Espagne. Les microfilms ont été inventoriés en partie par une Alicia Scarcez, une doctorante en musicologie, mais l’ensemble de ces documents est à cataloguer. (60 ml, archives et livres).

» catalogue.manuscritsmusicaux.mc.htm [451 KB]

Fonds Jean-Baptiste Auberger

Jean-Baptiste Auberger, franciscain, docteur en philosophie a réalisé sa thèse sur les origines de l’ordre de Cîteaux. Elle a été publiée en 1986 L’unanimité cistercienne, mythe ou réalité qui reste un ouvrage fondamental sur les débuts de l’Ordre. Les travaux préparatoires à cette thèse ainsi qu’un ensemble de diapositives sur les manuscrits cisterciens de Cîteaux, La Ferté, et Pontigny, des livres et des tirés à part ont étérassemblés par Jean-Baptiste Auberger et donnés au Cerccis.

Fonds Livres liturgiques de l'abbaye d'Altbronn

L’abbaye d’Altbronn devant déménager cette année à Baumgarten, un fonds important de livres liturgiques cisterciens de 1668 à Vatican II a été déposé au mois de mars, au Cerccis. Ce dépôt exceptionnel ouvre une dimension muséographique nouvelle au Cerccis, qui n’avait pas été envisagée dans le projet initial. Ce dépôt est en cours de restauration et a été inventorié.

Dictionnaires, encyclopédies, documentations...

Le Cerccis suit la publication du Dictionnaire d’Histoire et de Géographie ecclésiatiques (fonds Dombes). Il dispose également par différentes sources ( abbayes, personnes privées) des collections des revues cisterciennes Analecta cistenciensia (1945-1987) ; Collectanea cisterciensia (1934-2009) ; Cistercian studies ( 1994-2009) ; Cistercienser Chronick (1889-1936), grâce au don de frère Hermann, moine O.Cist. de l’abbaye de Marienstatt, cette collection est ensuite incomplète jusqu’à nos jours ; Cîteaux (1953-2007). Le centre a accueilli le fonds de la Bibliographie générale de l’Ordre cistercien (1977-1990) réalisée par le Père Eugène Manning. Outre trois collections complètes de cette Bibliographie, le Cerccis dispose de nombreux volumes de cette collection (à céder pour un prix modique).

Un important fonds de cartes postales des abbayes cisterciennes (provenant de Cîteaux et des Dombes principalement), de dépliants, de documents divers a été réuni et classé. Ce fonds a permis d’illustrer certains travaux de recherche et des publications récentes. On peut imaginer également d’autres dimensions documentaires à développer, par exemple la constitution d’archives sonores du XXe (cassettes, émissions radio, CD), et audiovisuelles (reportages TV, films, cassettes et DVD), concernant les monastères.